biographie



Voilà en peu de mots comment on pourrait résumer le parcours de Brigitte Boisjoli, une jeune femme extravertie qui ne compte ni les heures, ni les efforts, ni son énergie pour arriver à ses fins. Et ce n’est pas parce qu’elle excelle en sport qu’elle ne porte pas en elle cette passion qui ne se reconnaît que chez les artistes dans l’âme. Dès l’âge de 5 ans, elle reprend déjà à tue-tête les airs qui lui harponnent le creux de l’oreille, mais c’est surtout lorsqu’elle joint les rangs d’une chorale gospel vers les 10 ans qu’elle sent se tisser en elle les fibres qui feront d’elle rapidement une chanteuse en devenir. Cela dit, si elle adore joindre sa voix à celle des autres, c’est vraiment vers le chant solo qu’elle a très tôt l’envie de se diriger. Ses premières expériences dans ce domaine, elle les vit avec un trio jazz à l’âge de 14 ans, alors qu’elle se produit dans les bars même si leur accès ne lui est pas légalement permis.


C’est à cette époque que Michel Cusson la repère tout à fait par hasard et qu’il lui confie le rôle de dans le spectacle musical. Les légendes fantastiques à Drummondville. Pendant six ans, avec les deux cents personnes qui font partie de ce spectacle, elle vivra dans un extraordinaire laboratoire d’apprentissage. Mais cette expérience, aussi formatrice soit-elle, ne lui procure pas le rayonnement et la reconnaissance nécessaires pour faire sa place dans le milieu.

Elle a beau gagner un prix au Festival de Blues, se présenter aux auditions pour Roméo et Juliette et le Cirque du Soleil, tenter sa chance à deux reprises à Star Académie, sa bonne fortune tarde à se manifester au point que désillusionnée, elle reprend son travail dans les bars et choisit de se concentrer sur sa carrière de professeur d’aérobie. C’est au moment où elle s’y attend le moins et au cours duquel elle aide un copain à se présenter aux auditions de Star Académie qu’elle est invitée à y auditionner de nouveau. Contre toute attente, elle se voit retenue pour cette grande aventure qui lui permet d’envisager un nouveau départ.


La suite confirme qu’une véritable passion ne meurt jamais tout à fait et qu’elle peut mener loin. Ainsi, non seulement se démarque-t-elle lors de cette quatrième édition de Star Académie, mais voilà aussi que de nombreuses routes s’ouvrent à elle peu de temps après. Elle participe en effet à la tournée de spectacles du chanteur Boom Desjardins en 2010, devient chroniqueuse à Sucré Salé, l’émission estivale de TVA, et tient un rôle dans le spectacle hommage à Michel Fugain Le nouveau Big Bazar – Les plus grand succès des années 1970 qui sera présenté partout au Québec jusqu’en mai 2011. Au printemps 2010, elle se met à la recherche de chansons pour l’enregistrement d’un premier album. Un premier extrait intitulé Fruits défendus est lancé en octobre 2010 et suscite un vif enthousiasme. L’album, lui, paraît le 18 janvier 2011 et confirme la naissance d’une interprète au talent indéniable.


Plus de 30 000 albums vendus, révélation de l’année à l’Adisq en 2012, plus de 100 spectacles présentés au Québec.

En mars 2013, elle interpréte le rôle de Sally Bowles dans la pièce Cabaret, sous la direction de Denise Filiatrault, et connaît un succès critique. Cabaret sera présenté pendant un an au Québec. Brigitte profite des moments libres de 2013 pour la sélection et l’écriture de son second album.

L’année 2014 fut fort occupée avec la sortie, le 26 février, du premier extrait radio de la chanson Sans regret. Un texte de Dumas et la première collaboration musicale de Brigitte avec Jonathan Dauphinais, également réalisateur de cette chanson. L’album a été réalisé par Jonathan Dauphinais et Antoine Gratton, et commercialisé le 29 avril 2014. Une importante tournée, La Tournée Sans reget, afin d’appuyer l’album, était présentée dans plus de 50 villes au Québec. Brigitte devitn également porte-parole de Clows Sans Frontières au Québec.

Brigitte Boisjoli aime se démarquer en se renouvelant constamment. C’est dans cette optique qu’elle enregistre un tout nouvel album en août 2014 à Nashville, rendant hommage à Patsy Cline, l’icône de la chanson country. Le style de cette légende du «motown» lui va parfaitement. Durant la tournée Sans regret, un moment phare du spectacle demeurait sa poignante interprétation de Crazy. Brigitte rêvait de renouer avec ses racines country et d’enregistrer un disque complet dans le mythique studio RCA de Nashville. Avec la détermination qu’on lui connait, elle a rapidement su tout mettre en place autour d’elle pour s’y rendre et vivre un des plus beaux moments de sa carrière. L’enregistrement avec le réalisateur Robby Turner, qui a travaillé avec plusieurs grands noms a été un pur bonheur.

L’album Patsy Cline, lancé le 16 septembre 2015 lors d’un lancement/spectacle dans le cadre du Festival Western de St-Tite et mis en marché le 18 septembre 2015, Brigitte participe également au spectacle rendant hommage à l’oeuvre de Luc Plamondon, PLAMONDON, au Théâtre QUBE situé au Casino de Montréal. Le spectacle regroupe également Johanne Blouin, Marie-Ève Janvier, Jean-François Breau et Martin Giroux. Également porte-parole québécoise de l’édition 2015 du Trophée Roses des Sables, qui célèbre en 2015 son 15e anniversaire. Exclusivement réservé aux femmes, le Trophée Roses des Sables est une compétition issue de la pure tradition des rallyes raids africains qui se déroulera du 7 au 18 octobre 2015 aux confins des dunes du Maroc.

À partir du mois d'avril 2016, elle entreprend une tournée québécoise afin de présenter les chansons phares de l’album de Patsy Cline. Dès l’automne 2016, en compagnie de David Thibault, la tournée Sur la route du Tennessee proposera les chansons du répertoire de Patsy Cline et les grands succès rock & roll des années 50 et 60.
Le 19 novembre 2015 dernier, dans le cadre de l'émission En mode Salvail, Brigitte recevait un disque d'or afin de souligner la vente de 40 000 disques de l'album Patsy Cline.